Communication interneEvénement

Quel avenir pour le magazine interne ?

By 16 octobre 2019 octobre 21st, 2019 No Comments
quel avenir pour le magazine interne

Retour sur la conférence organisée le 26 septembre dernier par B Side au Mediacampus.

Fidélisation et engagement des collaborateurs, développement d’une culture commune, mise en place d’une démarche d’ambassadorat (ou employee advocacy)… On demande beaucoup à la communication interne et à son vaisseau amiral, le mag interne. Mais est-il toujours à la page ?

A priori, non. Si l’on se contente de regarder l’évolution des usages (mobile first et vidéo first), la réponse est claire. En revanche, si l’on décide de bâtir un plan de communication interne fondé sur des objectifs de communication et la nature des audiences internes, la réponse est plus nuancée.
D’autant qu’un magazine interne, en 2019, n’est plus toujours synonyme de papier, mais davantage de contenus écrits. Et, ô joie, la lecture résiste ! Nous sommes même plus de 80 % (tous âges confondus) à nous dire lecteurs*.

Le graal, c’est le sens

S’il est difficile d’imaginer aujourd’hui un dispositif de communication global faisant totalement abstraction de la vidéo, un article écrit, empreint de nuances, exprimant le sens de la démarche, donnant plusieurs opinions et bien illustré, répond parfaitement à la quête de sens des collaborateurs. Le sens ! Le mot est lâché. Car c’est bien cela qu’ils viennent chercher dans leur magazine interne. Mais pas seulement. Un mag interne, pour être réussi, doit aussi être ludique, pédagogique, augmenté, interactif, co-construit. Fini, donc, le journal interne à l’ancienne, et vive le dispositif qui embarque et existe au cœur d’une galaxie de communication interne plus large, jusqu’à dépasser les frontières de l’entreprise.

Du simple outil au dispositif multi-formats

Aujourd’hui, si le papier reste indispensable aux yeux de la majorité des entreprises, elles sont nombreuses à proposer des éco-systèmes papier / digital qui se complètent et se répondent. Les possibilités sont multiples et à adapter à l’entreprise, sa culture, sa composition, ses implantations, ses enjeux. Certaines ont déjà opté pour la vidéo ou l’audio. Avec une tendance : la co-existence plutôt que le remplacement pur et simple d’un support pour un autre.

Remerciements chaleureux à Laurence Berthou de Manitou Group et Dominique Goubault de Goubault Imprimeur pour leur partage d’expériences sur le sujet du journal interne.

 

*Etude CNL / IPSOS 2019