Motivation et fédération, les enjeux de communication du déconfinement

By Charlotte |

Photo-by-Jan-Tinneberg-on-Unsplash-1-2048x1365

On y est. 56 jours après l’annonce du confinement, nous passons à l’étape du déconfinement progressif. Certains restent en télétravail, d’autre peuvent ou doivent retourner dans leur entreprise. Ces deux derniers mois, les dirigeants et communicants ont eu à orchestrer leur communication interne et externe avec agilité. Non sans difficultés. A son tour, le déconfinement apporte son lot de nouveaux défis.

Avant toute chose, rassurer ses équipes avec une bonne communication interne

Dans la continuité de vos messages adressés à vos collaborateurs pendant le confinement, il s’agit à présent de répondre à des enjeux de communication interne à très court terme, entre priorité sanitaire et soutien à la poursuite de l’activité. Nous avions fait le point fin mars sur les 3 essentiels de la communication interne comme levier de résilience, pendant le confinement mais aussi à sa sortie.

Comment continuer à inspirer et motiver ses salariés dans les semaines qui viennent ?

D’abord, en les accompagnant et les rassurant quant aux conditions sanitaires de la reprise. Il est donc primordial d’adapter les consignes du protocole de déconfinement du gouvernement à votre situation. C’est par exemple la communication du Groupe VYV qui souhaitait prendre la parole auprès de ses collaborateurs pour définir les nouvelles règles d’organisation pour ceux dont le télétravail est impossible. L’agence a réalisé un motion design et une affiche pour transmettre aux salariés du groupe les bonnes pratiques, sur un ton pédagogique et sérieux, rassurant et pas anxiogène.

Pour ceux qui peuvent poursuivre le télétravail, les outils de communication interne n’ont jamais été aussi utiles. C’est le cas entre autres pour l’Adapei de Loire Atlantique, (l’association départementale des amis et parents de personnes en situation de handicap mental) que l’agence a accompagnée dans la réalisation d’un guide. A destination des managers, il apporte des conseils pour les aider à animer leurs équipes et à faciliter le télétravail dans le contexte actuel.

guide du manager confiné adapei

Ensuite, en maintenant les rituels que vous aviez créés en période de confinement. Voire en en créant de nouveaux adaptés à la situation. Ce n’est pas le moment de relâcher le rythme ! Les actions de communication interne à moyen et long terme maintiendront la mobilisation des équipes tout en n’occultant pas les éventuelles difficultés auxquelles l’entreprise pourrait faire face dans les mois qui viennent.

Communiquer en externe pour promouvoir, fédérer et garder le lien

Une fois la crise bien gérée, la communication auprès de ses parties prenantes internes établie, place à la prise de parole externe. Informer ses clients de l’état de l’activité, montrer que les mesures sont bien prises en compte pour la sécurité des collaborateurs, remercier les équipes qui n’ont jamais cessé de se rendre sur leur lieu de travail, promouvoir une filière, fédérer une communauté, garder le lien avec ses clients… Toutes les occasions sont bonnes mais attention à ne pas en faire trop, à conserver subtilité et humanité.

Dans les récents exemples de communication liée au déconfinement, on aime beaucoup :

La campagne de la Sécurité routière qui invite chacun à poursuivre une conduite responsable malgré l’excitation de pouvoir reprendre la route :

La campagne du Fonds National de Promotion et de Communication de l’Artisanat (FNPCA) auprès du grand public, qui rappelle l’importance de l’artisanat dans le quotidien des Français et valorise le « consommer artisanal ».

Le FNPCA lance une campagne pour soutenir les artisans face à la crise

La campagne de la FNTR (un client que par ailleurs nous accompagnons en relations médias depuis des années) pour mettre à l’honneur l’engagement collectif des transporteurs routiers et remercier la profession mobilisée au quotidien sur le terrain.

campagne de la FNTR déconfinement

Confinement, déconfinement, retour à une vie « normale »… peu importe, dans tous les cas, il est important de veiller à ne pas sur-communiquer à tout-va et à ne pas s’éparpiller. Ou le contraire, tout fermer devant l’incertitude. Et par conséquent, laisser d’autres moins, légitimes, prendre la parole à votre place.

En ce moment, plus que jamais, nous prônons et croyons dur comme fer à une communication utile, porteuse de sens, qui s’adresse aux bonnes personnes au bon moment.

D'autres articles