Communication responsable

L’énergie verte, c’est pour quand ?

By 16 juin 2020 juin 18th, 2020 No Comments
l'énergie verte, c'est pour quand

La question n’est plus vraiment pour ou contre une énergie plus verte, plus locale ou plus circulaire. La question est : c’est pour quand ? En effet, les industriels proposent des offres adaptées et les consommateurs sont largement convaincus. Reste à faire la bascule complète. Il y a un enjeu d’influence, c’est certain. Mais avant cela, une volonté de prendre la parole. Chez B Side, nous pensons qu’il est UTILE d’accompagner en communication les entreprises engagées dans une démarche liée aux énergies renouvelables.

93 % des Français sont favorables au développement des énergies renouvelables, mais aujourd’hui, seulement 23 % de l’énergie consommée en France provient de celles-ci*. Au-delà des débats sur la capacité de production, la sécurité du réseau, ou une forme persistante de monopole, il s’agit avant tout de se poser la question de l’information de ces consommateurs qui se veulent citoyens.  Comment sont-ils informés ? Est-il simple de trouver un fournisseur d’énergie alternative ? Ce choix n’est-il pas réservé à des privilégiés ? À l’habitat individuel ? À l’habitat rural ?  Et, aussi, quels avantages et bienfaits peuvent tirer des consommateurs à faire ces choix ? Bref, quels sont les bénéfices clients rationnels et émotionnels ?

Ce discours des entreprises émerge mais il s’agit encore d’un signal faible. Face aux enjeux environnementaux, il nous apparaît UTILE de faire plus de bruit sur le sujet et d’embarquer de façon plus militante les consommateurs. Chez B Side, nous pensons que les entreprises qui se sont engagées sur ce chemin ont le devoir de le faire savoir haut et fort à toutes leurs parties prenantes. Pour que, demain, le recours à un fournisseur d’énergie renouvelable ne soit plus un combat pour les consommateurs mais une évidence simple.

Il s’agit bien, en effet, de rentrer dans le “paysage énergétique” des consommateurs en prenant la parole avec fierté, en argumentant sur les bénéfices d’une telle énergie, et en étant aussi transparent sur ses limites. Pour que demain, lorsque l’on parle d’énergie renouvelable, les arguments contre un parc éolien, une station de méthanisation, un champ de production d’énergie solaire ne soient pas fallacieux et ne laissent sur le bord du chemin ceux qui n’ont pas encore eu le temps de se forger une opinion.

Il faut donc prendre la parole, vous entreprises, actrices de ce secteur.

Viendra ensuite le temps de l’influence pour favoriser l’acceptabilité de grands projets d’énergies renouvelables. Car énergie renouvelable ne signifie pas production artisanale. De grands projets industriels sont et seront nécessaires pour passer un jour au 100 % renouvelable.

  • Comment convaincre les habitants d’un territoire de l’implantation d’un champ éolien à deux pas de chez eux ?
  • Comment faire accepter des travaux de raccordement qui nuisent pour un temps à la vie quotidienne ?
  • Bref, comment lutter contre le syndrome NIMBY (Not In My Back Yard) ? Et comment donc parvenir à faire passer les consommateurs de l’intention à l’action ?

Chez B Side, nous croyons à une communication responsable et c’est pourquoi nous mettons une forme d’énergie à vous convaincre de prendre la parole, comme d’autres l’ont déjà fait, avec nous.

*ADEME, “Les énergies renouvelables, une opportunité pour la France”, 17/04/2019.

Photo by Thomas Richter on Unsplash