Une raison d’être pour guider la stratégie

By Ingrid Berthé |

Didier Hervaux Directeur Général VYV 3

3 questions à Didier Hervaux, directeur général de VYV 3

Didier Hervaux, vous dirigez VYV 3, la branche « métiers du soin et de l’accompagnement » du groupe mutualiste VYV. Vous êtes actuellement accompagnés par B Side pour faire émerger la raison d’être de VYV 3. Pourquoi une telle démarche ?

Les 27 000 salariés de VYV 3 agissent au quotidien dans des métiers de santé ou de solidarité, depuis la prise en charge de la petite enfance jusqu’à celle du grand âge. La plupart d’entre eux ont choisi ces métiers parce qu’ils ont du sens : prendre soin de l’autre, être utile. En outre, nous sommes mutualistes, donc non lucratifs, c’est-à-dire que nous pouvons viser autre chose que la seule rémunération d’un ou plusieurs actionnaires. La question c’est justement : que visons-nous ? quel rôle voulons-nous jouer dans la société, au-delà de l’évidence du quotidien ?

Les secteurs de la santé et de la solidarité sont confrontés à de nombreux défis, qui remettent en question nos organisations et nos sources de revenus traditionnels, parfois même la façon de faire nos métiers. Face à cela, il est important de repartager, à l’échelle des 27 000 salariés et des 1 700 élus de VYV 3, le sens de notre action pour les décennies qui viennent. On l’a vu dès le début de la crise sanitaire : la certitude de se battre tous ensemble pour la même chose est un moteur formidable !

Concrètement, en quoi consiste la démarche ?

Il s’agit d’écrire la raison d’être de VYV 3, qui exprime à la fois le sens de l’action de chacun chez VYV 3 et le chemin de transformation, le cap à tenir dans l’avenir. Pour cela, nous nous appuyons sur une consultation que nous avons voulue la plus large possible, au moyen d’une plateforme web ouverte à tous les salariés et à tous les élus. Nous recueillons ainsi une matière riche qui guidera nos travaux.

Plateforme de contribution de la démarche raison d'être pour les 27 000 collaborateurs de VYV 3
Plateforme de contribution pour les 27 000 collaborateurs de VYV 3

Le top management et les grands élus sont évidemment très impliqués, à la fois dans le relais managérial et dans l’écriture et le crash-test de notre future raison d’être. Nous aurons aussi besoin d’eux pour la suite, l’alignement de l’organisation sur sa raison d’être, à tous les niveaux et dans tous les métiers. 

Pour bien partager avec eux les enjeux et lever les freins, nous avons organisé un temps fort de lancement, en streaming, en octobre 2020, avec des retours d’expérience d’autres entreprises qui avaient déjà fait ce chemin.

Séminaire de lancement de la démarche raison d'être de VYV 3 en live streaming
Lancement de la démarche Raison d’être en streaming

Avez-vous un premier retour d’expérience à partager ?

Il est important de communiquer sur « la raison d’être de la raison d’être », c’est-à-dire le sens d’une telle démarche. Chez nous, nous avons réussi à convaincre en insistant sur son caractère stratégique, et non pas cosmétique. Une raison d’être n’est pas un slogan. Il guide la stratégie, tout simplement.

D'autres articles