La raison d’être, un cap pour rallier tous les publics

Ecrire la raison d’être de son organisation est un exercice long, engageant, et forcément collectif. Il s’agit de clarifier, pour tous les publics de l’entreprise et pour longtemps, la cause vers laquelle l’organisation est prête à tendre toutes ses énergies, toutes ses ressources, sans concession. Un travail qui allie introspection, projection et intelligence collective avant, au moment utile, de se traduire en communication.

La raison d’être en 4 points

1

Clarifier le sens de l’action collective. Un projet qui a du sens et dont le sens est partagé et compris, c’est un projet plus motivant, plus séduisant, plus efficace. La formalisation de la raison d’être, et la manière dont l’entreprise la partage et la fait vivre, jouent un rôle fondamental dans l’adhésion et la mobilisation des équipes.

2

Donner à vos clients une raison de vous choisir durablement. En partageant et mettant en œuvre son Why dans chacune de ses actions, l’entreprise attire à elle non pas des clients mercenaires et zappeurs mais des fans, une communauté inspirée par elle, partageant une vision et des valeurs communes, prête à soutenir l’entreprise dans la durée, par-delà les aléas de la vie économique.

3

Simplifier la conduite de l’entreprise. Dans un monde de plus en plus complexe et rapide, la capacité d’une organisation à prendre efficacement des décisions devient décisive pour sa performance, voire pour sa survie. Une grille d’analyse partagée, fondée sur la raison d’être et les valeurs, assorties de quelques indicateurs et de méthodes de décision, sont une clé indispensable d’agilité.

4

Se doter d’un levier d’innovation. Avoir pour cap la raison d’être, c’est se donner la possibilité d’élargir son catalogue d’offres ou d’activités, dès lors que l’on garde ce cap. Pour aller plus loin, la raison d’être est le socle sur lequel l’entreprise peut s’appuyer pour refonder son modèle économique tout en restant solide et légitime ; c’est une source d’inspiration pour inventer des propositions de valeur nouvelles.

Une raison d’être pour guider la stratégie

B Side a accompagné Vyv3, l’offre de soins et d’accompagnement du groupe VYV, dans la définition de sa raison d’être. Focus sur ce projet avec Didier Hervaux, dirigeant de Vyv3.

Vous avez mis en place une démarche collective de plus d’un an pour faire émerger la raison d’être de VYV 3. Pourquoi une telle démarche ?

Les 27 000 salariés de VYV 3 agissent au quotidien dans des métiers de santé ou de solidarité, depuis la prise en charge de la petite enfance jusqu’à celle du grand âge. La plupart d’entre eux ont choisi ces métiers parce qu’ils ont du sens : prendre soin de l’autre, être utile. En outre, nous sommes mutualistes, donc non lucratifs, c’est-à-dire que nous pouvons viser autre chose que la seule rémunération d’un ou plusieurs actionnaires. La question c’est justement : que visons-nous ? quel rôle voulons-nous jouer dans la société, au-delà de l’évidence du quotidien ?

Les secteurs de la santé et de la solidarité sont confrontés à de nombreux défis, qui remettent en question nos organisations et nos sources de revenus traditionnels, parfois même la façon de faire nos métiers. Face à cela, il est important de repartager, à l’échelle des 27 000 salariés et des 1 700 élus de VYV 3, le sens de notre action pour les décennies qui viennent. On l’a vu dès le début de la crise sanitaire : la certitude de se battre tous ensemble pour la même chose est un moteur formidable !

Concrètement, en quoi a consisté la démarche ?

Il s’agissait d’écrire la raison d’être de VYV 3, qui exprime à la fois le sens de l’action de chacun chez VYV 3 et le chemin de transformation, le cap à tenir dans l’avenir. Pour cela, nous nous sommes appuyés sur une consultation que nous avons voulue la plus large possible, au moyen d’une plateforme web ouverte à tous les salariés et à tous les élus. Nous avons ainsi recueilli une matière riche qui a guidé nos travaux.

Le top management et les grands élus ont évidemment été très impliqués, à la fois dans le relais managérial, dans l’écriture et le crash-test de notre raison d’être. Nous aurons aussi besoin d’eux pour ce qui vient, l’alignement de l’organisation sur sa raison d’être, à tous les niveaux et dans tous les métiers.

Pour bien partager avec eux les enjeux et lever les freins, nous avons organisé un temps fort de lancement, en streaming, en octobre 2020, avec des retours d’expérience d’autres entreprises qui avaient déjà fait ce chemin.

Avez-vous un premier retour d’expérience à partager ?

Il est important de communiquer sur « la raison d’être de la raison d’être », c’est-à-dire le sens d’une telle démarche. Chez nous, nous avons réussi à convaincre en insistant sur son caractère stratégique, et non pas cosmétique. Une raison d’être n’est pas un slogan. Il guide la stratégie, donne de bonnes raisons d’agir, tout simplement.

Les + de l’agence sur la raison d’être

Construire une démarche sur-mesure, alliant consultation large, intelligence collective et facilitation de la prise de décision.

Accompagner votre réflexion en amenant une triple expertise : stratégie d’entreprise, économie durable et communication / sémiologie.

Embarquer vos publics aux bons moments, pour assurer la solidité de votre raison d’être, l’adhésion, et la mise en mouvement.

Notre Best of 100% utile.

Vyv 3

Stratégie de marque et identité

Rians

Stratégie de marque et identité